06 66 20 10 25

 

  1. ADMETTEZ vos qualités ! Nous en avons tous, et avons cette fâcheuse tendance à les minimiser par pudeur, par manque d’estime de soi ou que sais-je encore… Ce n’est pas toujours un exercice facile mais Ô combien salvateur. Si tel est le cas,
    partez pourquoi pas d’un univers dans lequel vous vous sentez bien, un univers qui vous porte, qui vous permet de vous exprimer librement…
  2. SOULIGNEZ les petits moments de bonheur dans votre vie. Nous rêvons tous, d’un ailleurs souvent agrémenté d’une île paradisiaque au milieu de nulle part, alors qu’au pas de notre porte se trouvent pleins de petits instants de bonheur : un choix d’oiseau, un coucher de soleil, un mot doux…
  3. APPRÉCIEZ ce que vous avez plutôt que ce que vous n’avez pas. Et il est vrai que dans une société de consommation comme la nôtre, la tentation est facile. Posez-vous la question : en ai-je vraiment besoin ? Car une fois que je l’aurai, mon besoin satisfait va durer un instant, tel un enfant devant le sapin de Noël, puis cette nouveauté deviendra banale et cette joie s’envolera vers un autre sujet. Ainsi de suite…Je vous invite à vous questionner sur ce dont vous avez vraiment besoin pour votre bien-être.
  4. ÉLIMINEZ la négation de votre vocabulaire car votre inconscient ne l’entend pas ! Si je vous dis ne pensez pas à un éléphant bleu, à quoi pensez-vous maintenant ? Lorsque vous vous répétez : « Je ne dois pas être en retard » ou « Il ne faut pas que je tombe » ou bien encore quand vous dites à votre enfant : « ne monte pas l’escalier » que se passe-t-il au final ? En réalité, votre inconscient entend : « retard », « tombe », « monte ». Finalement, vous vous conditionnez !
    Je vous invite à dire plutôt : « Je dois être à l’heure », « Je dois tenir debout » ou « reste en bas ». En conclusion privilégiez l’affirmation, ce qui est beaucoup plus positif.
  5. Lorsque vous vous couchez, ÉNUMÉREZ toutes les choses agréables, les petits moments moment de bien-être qui vous sont arrivées dans la journée. Une mise en pratique simple qui risque de vous étonner !

 

Pour aller plus loin :

L’optimisme.com